Méthodes pour faire un entretien de la chaudière
25/02/2016
Nettoyage du corps de chauffe d’un chauffe-eau à gaz
14/03/2016
Guide vidéo pour l’installation d’un ballon d’eau chaude
5 (100%) 2 votes

Dans cette série de trucs et astuces, nous nous intéressons ici au problème de l'installation d'un ballon d'eau chaude. Avant d'appeler un plombier chauffagiste professionnel, voici quelques conseils utiles en vidéo, que vous pouvez effectuer vous même, présentés par Leroy Merlin, vous expliquant comment installer un ballon d'eau chaude.

Comment installer un ballon d'eau chaude ?

L'installation ou le remplacement d'un ballon d'eau chaude à accumulation est une grande simplicité mais il faut choisir de solides fixations.

Vous aurez besoin d'un ballon de chaude, d'un kit de raccordement avec le groupe de sécurité, d'un système de vidage, d'un kit de sécurité eau chaude, d'un raccord diélectrique, de flexibles de raccordements et les chevilles et tirefond de fixation, de rondelles métalliques pour vos tirefonds, d'un ruban d’étanchéité, de raccords rapides à olive de compression.

Les bons outils : Munissez-vous d'un perforateur avec mèche béton, d'une clé à molette, d'un tournevis, d'un niveau à bulle, d'un mètre, d'un crayon, d'un marteau, d'un escabeau.

Conseils pour une installation de ballon d'eau chaude

Pour limiter les pertes de calories sur un long trajet, votre ballon doit être installé au plus près des besoins. S’il intègre la salle de bain, vous devez respecter les volumes de protection qui imposent une distance de sécurité.

Pour une baignoire comme pour une douche, le ballon peut être disposé en volume 1, 2 ou 3.

En volume 1, il sera de type horizontal et placé le plus haut possible. Laissez également un peu d'espace libre autour du ballon.

Les murs maçonnés peuvent présenter des résistances différentes selon leur nature. Choisissez un mode de chevillage adapté, goujon de grande longueur, chevilles métalliques à expansion, scellements chimiques. Bien souvent, c'est le premier perçage qui va vous renseigner sur la nature du mur.

Les chevilles et tirefonds fournis avec bon nombre de kit rapides de raccordements ne conviennent que pour des murs pleins. En cas de doublage isolant sur un mur maçonné, choisissez un chevillage suffisamment long pour traverser l'isolant et s'ancrer dans la partie porteuse.

Percez puis enfoncez vos chevilles. Vissez chaque tirefond équipé d'une rondelle jusqu'à approcher le mur mais en laissant suffisamment de marge pour l'accrochage du ballon. Faites-vous aider pour porter et positionner le ballon, plaquez-le contre le mur et faites-le descendre jusqu'à l'emboitement des pattes d'attaches. Serrez ensuite les fixations jusqu'au blocage.

Comment installer le groupe de sécurité ?

Le groupe de sécurité

Le groupe de sécurité est obligatoire et vient se placer sur l'arrivée d'eau froide et assure la régulation des variations de pression à l'intérieur du ballon. En chauffant, l'eau se dilate et à partir d'une certaine pression, une soupape laisse échapper un peu d'eau.

L'entrée d'eau froide du ballon

A l'entrée d'eau froide du ballon, en bleu, assurez l'étanchéité du raccord avec un ruban d'étanchéité bien tendu sur le filetage. Faites une dizaine de tours minimum dans le sens horaire.

Le groupe de sécurité

Vissez le groupe de sécurité à l'entrée d'eau froide du ballon, serrez à la main sans aller en butée puis avec une clé à molette. Orientez le raccord d'arrivée horizontale vers le mur.

Le siphon du groupe

Le siphon du groupe de sécurité peut varier d'un modèle à l'autre. Dans sa version classique, il se raccorde directement sur le conduit d'évacuation en PVC. Dans sa version à flexible, le raccordement conduit se fait par simple emboitement sans collage.

Le raccord diélectrique

Le montage d'un raccord diélectrique protégé des phénomènes d'électrolyse. Il équipe la sortie au chaud du ballon pour isoler des courants électriques responsables de la corrosion.

Comment raccorder l'eau au ballon d'eau chaude ?

L'arrivée d'eau froide

L'arrivée d'eau froide est assurée par un flexible de raccordement. Il est équipé d'un joint et vissé d'un côté au groupe de sécurité. De l'autre, le tuyau au raccord de cuivre peut se faire sans soudure avec un raccord à olive de compression.

La sortie d'eau chaude

La sortie d'eau chaude du ballon, en rouge, est maintenant équipée d'un kit de sécurité eau chaude. Il s'agit d'un mitigeur thermostatique qui répond à la nouvelle règlementation qui interdit toute distribution d'eau chaude à plus de 50 degrés au point de puisage. Placé en sortie d'eau chaude du ballon, il est également raccordé à une canalisation d'eau froide.

Comment raccorder l'électricité au ballon d'eau chaude ?

La liaison électrique

La liaison électrique est protégée par un dispositif différentiel de 30 milliampères. Cette ligne est assurée par 3 conducteurs de 2,5 millimètres carrés de section raccordés sur un disjoncteur de 20 ampères avec éventuellement un contacteur jour/nuit qui mettra le ballon en service aux heures creuses.

Au niveau du ballon

Au niveau du ballon, ôtez le capot en plastique pour accéder aux connexions. La terre est reliée à la masse métallique du corps de chauffe, le neutre et la phase sur leur borniers respectifs. Replacez ensuite le capot.

Conseil : Pour la mise en route, rétablissez la distribution d'eau. Ouvrez la vanne d'entrée d'eau froide sur le groupe de sécurité et ouvrez l'un des robinets d'eau chaude de votre installation pour laisser s'échapper l'air pendant le remplissage. Refermez-le robinet lorsque l'eau commence à couler. Enclenchez ensuite l'alimentation électrique et placez éventuellement le commutateur jour/nuit sur marche forcée.

Simple remplacement ou première installation, l'installation d'un ballon d'eau chaude est à la portée de tous mais il faut être deux pour le fixer au mieux.

Pour une intervention dans l'heure, contactez nous au : 0496 38 48 48


Pour un renseignement, ou une demande de devis, utilisez ce formulaire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

: -